Conseil introduction CR - Apiculture Gaec Dugué S. P.

Conseil introduction CR

  • GAEC DUGUÉ

 

Introduction dans un essaim

 

Matériel à préparer :

• Ruchettes avec nourrisseur

• Pince à reine 

• Sirop (hors miellée)
• Une boîte isotherme (t° 35°) avec cellules royales protégées.
• Enfumoir

 

 

Au rucher :

Dans une ruche forte, prélever 1 cadre de nourriture et 2 cadres de couvain de tous âges, le tout couvert d'abeilles.
La reine de la colonie d'abeilles pourvoyeuse doit être placée dans une pince à reines pendant cette opération.
Secouer dans la ruchette 2 à 3 cadres de couvain jeune afin de récupérer le maximum d'abeilles nourrices.
Pour faire votre essaim, placer le cadre de miel en rive, puis les cadres de couvain et   compléter en cadres.
Mettre la cellule royale protégée entre 2 cadres de couvain en appui sur la tête des cadres ou plantée en rive du couvain.
Si vous ne souhaitez pas changer la reine de votre ruche prélevée, y laisser 1 cadre de réserve 3 à 4 cadres de couvain, 1 cadre de gaufre, 1 partition, puis compléter en cadres gaufrés. Replacer la reine fécondée. Nourrir au sirop afin que les cirières étirent les cires.
Si vous souhaitez changer la reine, faire de même que pour la constitution d’un essaim et mettre une partition. Nourrir.
Déplacer l'essaim en ruchette dans un rucher à plus de 3 Km.
Faire un apport de sirop stimule la colonie, assure un bon développement de la colonie et augmente la bonne acceptation de la reine.
Faire attention à ne pas déclencher un pillage.
Contrôler la ponte 21 jours après introduction de la cellule royale, déplacer la partition et nourrir.

 


Si votre colonie pourvoyeuse est éloignée génétiquement et/ou agressive :


8 jours avant l'introduction de la cellule royale, constituer votre essaim comme indiqué ci-dessus.
Le jour de l'introduction de la cellule royale, il faudra avant avoir détruit toutes les cellules royales naturelles.
Ou bien :
Sans orpheliner 8 jours avant ;
Placer la ruchette dans le même rucher à quelques mètres de la ruche d’origine.
Les vieilles abeilles (les plus agressives vis-à-vis de la nouvelle reine) retourneront à leur ruche. Dans ce cas, prélever un maximum de nourrices.
Nourrir pour "distraire" les abeilles et stimuler la colonie.

 

 

Remplacement d'une reine dans une colonie en ruche

 

Si vous ne suivez pas la généalogie de vos colonies et souhaitez changer les reines de vos ruches avec peu d’interventions, vous pouvez introduire dans chaque ruche une cellule royale protégée sans chercher la reine. En règle générale, la reine vierge plus agile éliminera la vieille reine fécondée en baisse de ponte.

Dans le cas d’une ruche bourdonneuse, introduire une cellule royale serait voué à l’échec. Il est préférable de brosser les abeilles au soleil et récupérer les cadres. Ainsi, vous sauverez les abeilles qui viendront enrichir la population des autres colonies.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog